Histoires du lycée La Mennais de Guérande : 1989-2019

Observer, accompagner, oser

Par Annick Dardant
professeur de philosophie de 1992 à 2005
animatrice en pastorale de 1999 à 2002

Dix années d’une pastorale originale

Quelle pastorale définir pour ce lycée naissant ?

1.- Observer la réalité du lycée et fonder dessus une orientation.

2.- Choix d’une pastorale qui puisse s’adresser à tous et permettre à chacun de grandir dans son humanité, d’accéder à une réelle liberté.

Des moyens pour sa mise en œuvre,

1.- Observer, accompagner, oser

  • Partir de l’observation attentive de ce qui se vit dans le groupe classe.

Ainsi sera relu et analysé ce qui se joue dans le groupe lors des changements de place, de l’élection des délégués, de tout problème évoqué en heure de vie de classe, etc…

Favoriser à ce sujet l’observation du ressenti personnel de l’évènement, comment cela m’a-t-il affecté ?

  • Accompagner le dynamisme de la vie. Elaborer un projet, et découvrir ce qui motive les choix, découvrir ce que je désire, ajuster les décisions.
    • Construire un projet de classe en seconde (sortie, rencontre, etc…).  Le réaliser puis le relire.
    • Travailler sur le projet d’orientation en Terminale.

Cela permet de travailler la prise en compte de la réalité, la connaissance de soi – en particulier des qualités toujours difficiles à envisager, de découvrir son désir profond au-delà des pressions extérieures et d’oser y être fidèle. Apprendre à conjuguer désir et contraintes.

Faire alliance avec la réalité : simuler un entretien.

L’enjeu : choisir sa vie ou être choisi par les circonstances ?

  • Oser la rencontre

Rencontrer des personnes « autres » en vérité, par exemple : une jeune femme handicapée, une aide-soignante en soins palliatifs, divers professionnels, des témoins, rencontre avec des personnes d’Amitié- Sida., etc… Ce dernier exemple est significatif car généralement l’objectif 1er de ce type de rencontre est l’information-prévention. Au lycée La Mennais ce qui passait au premier plan c’était la rencontre des personnes. Ainsi un petit groupe de volontaires était-il allé auparavant rencontrer cette association à Nantes, pour rendre compte de leur visite aux autres et préparer la venue de ces témoins. La relation humaine primait, la dimension d’information-prévention en découlait tout naturellement.

C’est dans cet esprit que nous souhaitions provoquer des rencontres vraies.

Et toujours ces rencontres étaient suivies de relecture : comment les ai-je vécues, qu’ai-je découvert, qu’est-ce que ça fait bouger en moi, … ?

  •  Oser une parole personnelle dans le groupe, à partir de quelques petits exercices ludiques.

2.- Vivre des expériences, s’ouvrir à l’inconnu

3.- Et encore…

Une pastorale pour tous, adultes compris.

Les épines et les fruits de cette pastorale

Conclusion d’un long témoignage d’élève

La fusée à trois étages…

Appendice